Google+1

mercredi, octobre 05, 2005

Atomik Larzac

Rendons à Sitemeter ce qu'il lui appartient : avec son antériorité sur ces pages, il peut préciser qu'au 03.10.05, 1 724 visiteurs sont passés par ici depuis janvier 2005. Nous restons, là, dans la confidentialité ; mais point dans l'ignorance totale !

Une université numérique : l'Université médicale virtuelle francophone ; un site noté lors d'une lecture d'un Monde. En aurais-je, avec ce lien, terminé avec ma période dévolue aux réalités, disons, décalées ; très Quatrième Dimension ?

Doit-on être exhaustif lorsque l'on mentionne les étapes de sa carrière lors d'une rencontre avec un journaliste faite, forcément, dans le cadre d'une promotion ? Certains acteurs ne mentionnent pas tous les films dans lesquels ils ont tourné, souvent, afin de payer leurs impôts (sic).. Et puis, aussi, il peut y avoir des films moins glorieux que d'autres. Il demeure que l'on a figuré à leurs génériques.

Le 24 septembre, le Monde recevait Benoît Poelvoorde. Dans l'article, un oubli faramineux ; celui d'un film que d'aucun qualifierait de culte : Atomik Circus. Il ne peut, donc, ne s'agir, là, que d'un malheureux et fatal oublie. Le site du film est un must ; enfin : j'aime beaucoup. Une critique, disparue, recommandant ce premier opus des frères Poiraud. Cette dernière page, les Annonces de Toto The Hobbit, pose, de manière cruciale, une autre question : du devenir fragile, forcément fragile, de quelques pages web ou tout autre création face à l'inconstance des âges ; Abraxas ayant, lui aussi arrêté, car Olivier considérait que cet espace était d'abord celui du frère de Julia (une des Kindl).

D'une certaine manière, j'illustre, là, un des arguments de Tizel dans ce billet ; la pérennité d'un blog inversement proportionnelle à celle d'un site. Du moins, d'un blog comme celui-ci face à celui de Tizel ; le sien étant assuré de survivre comme ses sites web, contrairement à ces pages pouvant disparaître si Blogger se noie. Les blogs des abonné(e)s au Monde - par exemple - sont, eux, à la merci de leurs abonnements ; n'est-il pas ?

Quel rapport avec le paragraphe précédent ? Tout simplement la mise en perspective - n'est-ce pas - d'une réalité toute simple : un produit ne saurait exister sans consommateurs ; sans producteurs non plus. La page Ciné-Toto peut être visitée au fil de certaines recherches, mais elle n'est plus tenue à jour, donc, forcément, s'efface doucement, lentement alors que la NSC, elle, continue à vivre en étant actualisée ; et tant que Free demeure. Même après s'il le faut, chez un autre fournisseur, car le site existe d'abord sur le disque dur de son webmestre. Ce n'est pas le cas des blogs comme celui-ci et tant d'autres.

Passons à une promenade touristique entre Causses et Cévennes. Le Causse Méjean d'où (le site) vous pourrez apercevoir le Causse du Larzac, le Causse Noir. Voulez-vous une carte (le pointeur devenant main semble être une erreur) ? Celle-ci est bien, aussi. De bien belles photos. Un panoramique. Passons de Ganges dans l'Hérault à Millau (Aveyron) (profitez de la visite interactive), puis rendons-nous à Mende (Lozère) et terminons par Alès dans le Gard.

Mais, lequel de tous ces sites nous dira si ces lieux sont entrés ou non au patrimoine de l'Unesco ? Celui du Parc National des Cévennes, le Club cévenol ou, tout simplement : Le Portail Citoyen chez qui vous trouverez la source inspiratrice de cette promenade ; - le Monde, évidement.

4 commentaires:

Tizel a dit…

Petit bémol à la pérénité de mon blog : si je disparait, personne n'en assurera la pérénité, alors que sur blogger, il y a des chances que cela dure...

Gilles Desforges a dit…

Merci, Tizel pour ton petit mot !

Je viens de lire le billet d'Olivier sur le meme sujet, avec votre petit échange.

Tu me surprends : tu voudrais dire que des blogs réalisés sous Blogger (et sous d'autres interfaces identiques ?) auraient une chance de survivre à la - disons -disparition de son auteur. Un peu comme un site web hébergé chez un FAI gratuit ?

Ca voudrait dire, que meme plus entretenus (mis a jour), ces blogs ne seraient pas supprimés par un gestionnaire de Blogger ?

J'avoue être un peu surpris...

Tizel a dit…

Bonjour Gilles,

Je ne prétends nullement qu'un blog non entretenu sera conservé ad vitam eternam par Blogger. Je ne sais pas leur politique à ce niveau. Je sais que Skyblog fait régulièrement le ménage en supprimant les blogs non entretenus.
Cela est normalement définit dans les conditions générales que tu as accepté en ouvrant ton blog.

Par contre, rien n'empèche Blogger de conserver ton blog le temps qu'ils veulent. Et pourquoi pas bien aprés ta disparition (que j'espére la plus lointaine possible). De même pour mon blog chez Free, sauf si free décide de ne pas conserver les sites hébergés sur des espaces qui ne leur rapporte rien :).

Tizel

Gilles Desforges a dit…

Merci Tizel, maintenant, c'est tout à fait limpide.

"Eh oui, nous sommes tous mortels et chacun est pour soi" Moliere, à dire en imitant Jouvet :-)

Et comme "Le petit chat est mort" (réplique d'Agnès in l'Ecole des femmes) ; nos blogs et/ou sites ...

Bonne santée, donc !

Gilles