Google+1

samedi, septembre 03, 2005

La tête dans les étoiles

Faire, défaire, refaire. N'est-ce pas ce que l'on pourrait retenir de l'éditorial du Monde du 26 août au sujet des emplois-jeunes ? Créés par Martine Aubry, supprimés en 2002 par le gouvernement Raffarin ; les voici de retour, revus et corrigés par le tandem de Robien-Villepin.

Je songe furieusement à ce qu'Olivier et ses collègues subissent en ce moment et qui a certainement rendu leurs vacances des plus agréables. D'ailleurs, mon ami n'est même pas parti cet été. La Mairie de Paris va-t-elle un jour reprendre ces Ateliers informatique dédiés aux enfants des écoles primaires ? L'Education nationale est-elle enfin prête à prendre ses responsabilités ? Quoi, vous pensiez réellement que j'avais abandonné le sujet ? Que nenni ! J'envisage une petite série de billets revenant sur le Questionnaire que j'avais mis en ligne au début de ce blog avant de tenter un premier bilan des réponses reçues.

Je n'oublie pas non plus que ces pages veulent aussi distraire et être un prétexte à des promenades à dos de souris. Ce soir, regardons du côté d'Epicure (1, 2) avec cette phrase tirée de sa lettre à Hérodote : Les atomes étant en nombre infini, il n'est rien qui fasse obstacle à l'infinité des mondes. Merci au journal le Monde ! Par association d'idées, j'aimerais ajouter une entrée sur ce thème : le nom de Camille Flammarion (1, 2), pour, dans le sujet, son La Pluralité des mondes habités (1862).

Je vous souhaite un agréable voyage dans les étoiles (zut : popup) et une bonne nuit ; comment ça : pléonasme ?! ... tout sourire

2 commentaires:

Olivier SC a dit…

Ping manuel : Tranche de vie

Gilles Desforges a dit…

Ping Ateliers informatique : Saboter, verbe de gauche