Google+1

jeudi, janvier 19, 2006

Cachets et pilules

On se souvient tous de Manhattan 2001 ; on a plus oublié les attentats ayant suivis et qui sont, à ce jour, encore moins élucidés. Et pour cause, ceux-ci pourraient très bien provenir d'une source locale. Avant de continuer sérieusement, je ferrais une petite parenthèse en proclamant que seront étonnés uniquement ceux n'ayant pas regardé les séries X-Files ou Burning Zone, menace imminente ; par exemple. Un des derniers numéro du Monde 2 revenait sur cette affaire, disons, non classée. De quoi parle-t-il donc ? De cette chose aussi connue sous le nom de bacille du charbon. Un petit dessin explicatif au bout de quelques liens. A commencer par cet interview du Docteur Barbara Rosenberg dans l'Humanité, des documents HTML ou PDF au choix, divers liens offerts par l'ANMTEPH, les risques chimiques par Planetecologie, enfin, sur ceux liés à des attentats.

De la poudre aux cachets avec l'anniversaire, le 11 janvier, des 100 ans d'Albert Hofmann bien connu pour son invention du lyserge saüre diäthylamid ; Lucy in the Sky with Diamonds en Beattles (parti du texte, pour la peinture de Julian Lennon, une autre interprétation).

Du cachet à des pilules ; une affaire de contraceptions (version flash, version plus classique, sur le site du Planning familial).

Enfin, sur une pilule plus dure à avaler. Là, je reviens sur l'incident que je mentionnais déjà dans Mystères limpides ; je trouve Olivier bien gentil avec Typepad et le Monde. En effet, ne rien avoir contre l'intervention musclée des médiateurs, modérateurs, est une chose ; accepter sans rien dire de n'avoir reçu aucune communication, réponse de leurs parts en est une autre. Olivier semble traité comme s'il avait été complice de la personne dont il a été victime.

Alors, je vais être moins discret que lui : le Monde a fermé un blog d'un excité comme il en existe trop sur son Forum ; mais, peut-être, de l'autre camp - est-ce là que se trouverait le problème ? -, ceci se trouve dans la charte de tout service offrant création et hébergement de blogs. La personne en question vient polluer, d'un long commentaire, les pages d'Olivier, pour se plaindre de cette censure. Mon ami trouve ce commentaire uniquement le lendemain dans sa boîte aux lettres. Il va pour l'effacer et : 1) le commentaire n'existe pas sur son blog, 2) il ne peut pas accéder au mode écriture. Les deux faits, malgré ce qu'il dit, ne peuvent être qu'une coïncidence ; mais, à la limite, peu importe. Ce qui demeure, c'est que Typepad et le Monde n'ont pas mis un seul petit mot à Olivier, d'une manière ou d'une autre (commentaire, courriel), faisant, encore une fois, comme s'il était complice et non victime.

Si les usagers ont des devoirs, ils ont aussi des droits ; d'autant plus si l'on paie, d'une certaine manière (le service n'est offert qu'aux abonnés). Enfin, je remarque aussi la provenance de l'unique commentaire, à cette heure, sur cette affaire ; ou : d'où il ne vient pas.

1 commentaire:

Olivier SC a dit…

Merci, Gilles, ce message me réchauffe un peu et, en effet, j'aurais aimé et un mot de Typepad ou du Monde et des commentaires des abonnés que je lie.

Mais, pour ce point, j'ai la nette impression qu'il ne viennent chez moi que lorsque je parle d'eux dans ma revue ET, en +, avec un lien dans le billet. Ils ne sont pas les seuls ...

Eh, le Musée Cernuschi, à côté de chez toi, c'est superbe ! Et un accueil tout asiatique ! Formidable ; "il faut" qu'Annaelle voit çà ...