Google+1

jeudi, mars 17, 2005

Etre ou faire ?

Que l'on ne s'y trompe point : dans l'esprit, le titre d'aujourd'hui est bel et bien un oxymoron.

Pour annoncer le numéro de mars du Monde de l'éducation, le Monde daté du mardi 15 mars 2005 place, en Une, un encart publicitaire avec, en gras, une question figurant au sommaire du mensuel : L'école contre l'intelligence ?

Dans le même numéro du quotidien, à la page 14, une lectrice nous parle des groupes nominaux, des groupes verbaux enseignés dans les classes du Primaire comme les ensembles en mathématiques. Cette dame d'Asnières n'hésite pas à parler d'erreur pédagogique.

Mentionnerais-je, de mon côté, afin d'enfoncer le clou, cette mode nommée pédagogie du projet ? Ce concept qui cache trop souvent le désir de faire fabriquer quelque-chose par un enfant.

Fabriquer, produire ; un peu beaucoup afin de préparer l'enfant à devenir un Serf comme les aime le Baron qui va bientôt sévir au niveau européen ...

Comme si l'école était destinée à rentabiliser son enseignement plutôt que d'aider nos enfants à devenir, être, s'épanouir.

Heureusement, j'entendais, ce matin, sur France-Inter, que la tendance commençait à s'inverser et que les parents, après ne s'être souciés que de l'avenir social, professionnel de leur progéniture, commençait à privilégier à nouveau le bien être, l'épanouissement de leurs enfants.

Mais : dans combien de temps le – comment disait monsieur Allègre déjà ? -, enfin : l'Education nationale va-t-elle comprendre qu'elle n'est pas une succursale du MEDEF ?

Les liens du jour, sans aucun rapport ni avec l'articulet, ni entre eux :

Courrier international en ligne annonce, d'ici à fin mars, une nouvelle mouture.

Et, de la part d'Annaelle - bien résolue à mettre son petit nez dans le blog de son papa -, un lien vers son cher Laurent qui lui a installé un bien bel ordinateur et est toujours disponible pour la dépanner : PC Services.

1 commentaire:

ogoli a dit…

Gilles,
Merci pour vos encouragements, je découvre ce moyen de communication et qui je crois va m'apporter un plus dans ce cyber monde.
ogoli