Google+1

dimanche, décembre 04, 2005

Episode 3

Olivier vient de placer un lien vers mon article titré Episode 2 dans la page de son site relatant la fin des Ateliers informatique à Paris. Vous trouverez aussi, au bas de cette même page, des liens pour tout savoir sur le livre écrit sous la direction de madame Marion Peyre : Le livre noir de l'animation socioculturelle.

Mais qui est donc cette si charmante madame Clémentine Autain (1, 2) capable de communiquer, sans le vérifier, en plein Conseil de Paris, un pseudo rapport sentant fort le procès d'intention ; voire, la diffamation ? D'où venait-il, d'ailleurs, ce soit disant audit ?

La réponse à la première question se trouve dans les liens placés à côté de son nom. Pour la seconde, il n'est guère possible, à ce jour, de donner une réponse étayée ; disons qu'il ne pouvait émaner que de l'employeur ayant licencié les animateurs formateurs concernés et désignés dans le second lien du premier paragraphe de cette note.

Qu'avons-nous, au bout du compte, à la genèse de cet enterrement des animations informatique offertes gratuitement aux écoles parisiennes, comme des formations payantes pour jeunes et adultes dispensées dans les mêmes ateliers ? Une mairie socialiste, une élue communiste et une association se voulant de gauche et laïque.

Le dernier mot du chapitre précédent me ramène à la seconde section de ce billet. Cette fois, ça ne se passe plus dans l'Ontario, mais en France où un grand rabbin envisageait une démarche similaire. Visiter la racine de ce même site nous projette dans différents sujets actuels.

1 commentaire:

Gilles Desforges a dit…

Pas de lien à l'époque sur ce billet ? Eh bien... Un ping 2014 : Bonjour Monsieur le Chat