Google+1

samedi, décembre 09, 2017

Cuisses de dames et laïcité


Laïcité : Marlène Schiappa brise le silence du gouvernement - Good !

Italie : De Bellano à Varenna - Revue images.

Gourmandises : La navette, un autre Marseille. C'est elle qu'on nommait Cuisses de dames ?... - Schenkele - C'est proche, non ?... Ne pas confondre avec la Cuisse madame... Pour la provençale, en illustration, merci Renée !

Leur 2017 : Morning Musume'17 ; à suivre...

Hier : En fusée...

Chanteuse : Joan Armatrading - Willow.

Blues : Junior Wells - Hoodoman Blues.

5 commentaires:

LOU a dit…

Oh les cuisses de dames ! Chez moi, enfin chez nous, nous les faisions frire. Elles prenaient alors une couleur caramel doré, et se fendaient sous la chaleur laissant apparaître un coeur de pâte dorée... MIAMMIAM !

Célestine ☆ a dit…

La cuisse madame était aussi une sorte de tuile que l'on fabriquait ( selon la légende) en posant la terre cuite sur la cuisse d'une dame ( qui en donnait ainsi le gabarit parfait ). :-)
Les navettes sont le regal de mon enfance...
Bisous

Denise a dit…

Ou oui, les cuisses de dames, un superbe souvenir d'enfance avec les bonnes senteurs dans la cuisine. Merci Olivier pour Joan Armatrading. Je te souhaite un bon dimanche avec mes amitiés.

wolfe a dit…

Bonjour
Les cuisses de dames ont l'air délicieuses!!
Cela faisait longtemps que je n'avais pas entendu parler de Morning Musume!
Bisous

Olivier SC a dit…

Apportées de je ne sais plus où, sur le chemin de Cannes, dans une boîte en fer blanc, nous les mangions comme elle sont sur la photo, Lou... Amitiés !

Ce devait être chaud, Célestine... Mieux vaut la pâtisserie... Bonne fin de journée !

Celles de Provence, Denise, c'était la fleur d'oranger... Bonne soirée !

Les Morning Musume ne se seraient pas séparées comme les C-Ute, Wolfe... Bon week-end !