Google+1

vendredi, novembre 08, 2013

Miku Fly to the Moon


Source de l'image : Hatsune Miku on the Moon. Via Anjoyplanet : Flickr - Scoop.it - Twitter.

On connait tous The Doors : The End dont voici la version pour Apocalypse Now. Tout un symbole d'horreur et, en effet, de fin. Alors, le titre de l'opéra de Keiichiro Shibuya ne saurait être de bon augure pour sa vedette principale.

Je vais y aller doucement et débuter avec ces Trois questions à Keiichiro Shibuya. Il est donc bien question de The End : un opéra Vocaloïd au théâtre du Châtelet.

Depuis bien des mois, on soupçonnait Vocaloïd d'abandonner le Projet Diva : The Miku Sister - World is mine - Hatsune, Rolling Girl on Mars.

Et, forcément, du coup, on en arrive à ce “The End”, opéra mutant. Creusons un peu : "The End" Hatsune Miku x Keiichiro Shibuya ; un about...

Et, donc : The disappearance of Hatsune Miku - Dead End. Et : Opera Hatsune Miku -The End 23/11/20012.

Ce billet afin que Miku ne devienne pas Le Fantôme de l'Opéra ni une Phantom of the Paradise.Terminons dans le rire avec Une nuit à l'opéra !

4 commentaires:

Olivier SC a dit…

Le ping de la Revue pour ce billet : Miku at the Wallace Farm

Alicia et Eva a dit…

Ne laissons pas disparaître Miku, Megurine et les jumeaux Kagamine ! Bisous !

Gilles Desforges a dit…

A fond avec vous dans cette lutte, les charmantes !

Olivier SC a dit…

Je tiens la promesses de Gilles, les belles, avec ce : SeaOrbiter orbite autour des vendanges